shopoholic fashion super cosy festival color patch npalais laine veste 1 1

Mode homme 2018 : les 7 tendances à suivre ou supprimer

Mode et Beauté

Si vous connaissez déjà les grands classiques de la faute de goût (le port des chaussettes de sport avec des Richelieu ; une ceinture en toile sur un pantalon en velours…) d’autres impairs vous ont peut-être échappé. Alors, histoire de bien commencer 2018 et de vous débarrasser de vos mauvaises habitudes, On vous aide à y remédier et à dépoussiérer votre garde-robe en 7 principes à respecter. De rien, ça nous fait plaisir !

Principe n° 1 : Abercrombie, c’est fini

Qu’on se le dise, porter du Abercrombie & Fitch en 2018, ça n’est juste plus possible. Branchouille et fashion il y a encore deux ans, la marque américaine est depuis tombée en pleine disgrâce, à cause notamment de quelques scandales assez désolants.

Accusée à raison de faire du racisme anti gros et du racisme tout court, Abercrombie véhicule désormais une image un brin nauséabonde, dont vous pouvez vous passer. Préférez les classiques indémodables et bien sous tout rapport, du type Armani ou Calvin Klein.

Vous aurez la classe et pourrez marcher la tête haute.

Principe n° 2 : Port du jean ? Fausses déchirures, vraie erreur

Au début des années 2000, porter des jeans faussement déchirés et délavés à l’extrême était le summum de la classe. La faute à un étrange engouement pour la mode des métrosexuels.

15 ans plus tard, il est temps de remettre de vrais pantalons. Du solide. Du dur. Du résistant. Du jean de lumbersexuel bien dans son futal qui porte la barbe et qui coupe du bois au petit matin. Alors fini les jeans à franges et autres fanfreluches. Cette année on revient aux marques qui ont fait leurs preuves : Levi’s, Carhartt et Lee Cooper. Et ceux-là vous pouvez êtres surs qu’ils ne se déchireront pas !

 

Principe n° 3 : La montre : Accessoire indispensable

 Vous avez beau posséder le meilleur smartphone et avoir la possibilité de savoir quelle heure il est à Kuala Lumpur grâce à votre iPhone, rien ne remplace une bonne vieille tocante au poignet.

Trop souvent délaissée ces dernières années, la montre est pourtant un accessoire indispensable à tout gentleman qui se respecte. Elle habille élégamment le poignet, vous donne de la prestance et vous permet de faire un petit geste classe pour connaître l’heure. En plus, il en existe pour tous les goûts : les classiques de Cerruti, les discrètes de Timex, les luxueuses de Festina ou encore la connectée de Motorola.

 

Principe n° 4 : Les sacs à dos : lequel porter ?

Si vous êtes de ceux qui ne peuvent pas sortir sans sac à dos, faites l’effort de vous mettre un peu à la page ! Vous ne pouvez plus trimballer votre bon vieil Eastpack des années lycée. Non. Vous avez mûri, le monde a évolué et il est temps de laisser place au changement.

Préférez donc les marques un peu plus en accord avec votre époque comme Herschel, DaKine ou Urban Classics. C’est le moment ou jamais de grandir !

Principe n° 5 : Les chemises, cintrées sinon rien

Les années 90 font peut-être un retour en force, mais elles ne vous donnent tout de même pas le droit de faire n’importe quoi du côté de votre garde-robe. Ça veut donc dire : pas de sac banane, pas de vestes à épaulettes et SURTOUT pas de chemises bouffantes satinées à motifs bariolés. En 2015, la chemise se porte cintrée ou ne se porte pas. Vous pouvez aller de la classique, à celle en jean ou à carreaux, mais par pitié : pensez à bien choisir la coupe.

 

Principe n° 6 : Noir c’est noir, mais gris c’est mieux 

Nombreux sont ceux qui croient encore que le total look noir est la meilleure manière d’avoir la classe. Grossière erreur ! Difficile à assortir, pas forcément du plus bel effet et manquant clairement de fantaisie, il est finalement plus dur à porter qu’il n’y paraît.

Préférez donc les nuances de gris, beaucoup plus appropriées : blouson anthracite, pull gris clair, jean gris foncé… Ça s’accorde avec tout, c’est passe-partout, ça marche à tous les coups.

 

Principe n° 7 : Plus JAMAIS de Col en V plongeant…

Trop c’est trop. Et lorsqu’il est question de cols en V plongeants qui descendent jusqu’au milieu du torse, le mot est faible. Frisant l’indécence, voire même le vulgaire, ils doivent absolument disparaître de votre garde-robe si vous avez l’outrecuidance d’en posséder.

À la place, préférez n’importe quoi d’autre : un classique à col rond, un col en V raisonnable légèrement arrondi, voire même un marcel. Mais le V plongeant, n’y songez même pas. Que vous ayez des poils, ou pas.