Des chaussures pour danser

Des chaussures pour danser

Loisirs

Les chaussures auront rarement été aussi créatives et festives que cette saison. Tantôt rondes, tantôt carrées, tantôt pointues, les formes se multiplient et les effets impressionnent.

Deux tendances distinctes
1. Le style féminin nous donne des modèles fortement inspirés de l’ambiance « ballet classique » avec des ballerines et des escarpins enrubannés. On repousse ici les formes lourdes pour privilégier les modèles échancrés et ouverts.

2. Le style rockeur, quant à lui, propose des escarpins et bottillons sexy aux talons vertigineux, inspirés des années 80 et du fétichisme légèrement agressif.

Silhouettes en vogue pour pieds branchés
• Escarpin (ou stilton) à talons hauts effilés et à bouts pointus: le compagnon idéal de multiples tenues, mais très chic avec une jupe droite et ajustée.
• La mule et l’escarpin ouvert à l’arrière (et retenu par une fine lanière) munis d’un petit talon Sabrina. À porter avec un pantalon droit, un capri ou encore un tailleur jupe longueur genoux.
• La ballerine: à privilégier avec un pantalon droit genre tuxedo.
• La gamine Mary Jane à talons hauts coniques (style années 40).
• La spartiate (chaussure d’inspiration gladiateur) à talons hauts et carrés avec des lanières longues ou courtes qui peuvent être enroulées de manière décontractée autour des chevilles: idéale avec une jupe paysanne à volants.
• La sandale à lanières fines et à talons hauts pour féminiser un tailleur un brin masculin ou pour porter avec une robe de soirée.
• Le bottillon court (coupé à la cheville) à porter avec une jupe longuette évasée ou la mini pour un look rock-star.

Les détails pour étoffer votre look

• Les surpiqûres ou les lisérés contrastants et les duos de couleurs – noir et blanc, bordeaux et tan, rouge et crème, etc.
• Les effets plissés et les froncés d’inspiration années 80.
• Les escarpins en dentelle ajourée.
• Les lanières genre rubans qui s’entrecroisent sur le pied.
• Les brides ou liens qui s’entortillent autour de la cheville.
• L’allure rock punk années 80 avec des chaînettes, rivets, des clous et des œillets.
• Les cuirs perforés et les dessins graphiques.
• Les ornements glamour – appliqués, paillettes, perles, strass, pierres du Rhin, cristaux Swarovski.
• Les cuirs vernis et lustrés ou encore les satins et peaux de soie.
• Les cuirs de poney ou de vachette (effet fourrure).
• Les matières transparentes et plastifiées.
• Les imprimés camouflage chic avec de la brillance.