Château de l’abbaye

Voyages

 

Implanté à proximité immédiate du centre ville, le château dit de l’Abbaye occupe une partie de l’ancien clos abbatial. Il constitue un pan important de la richesse naturelle et patrimoniale de notre commune. De propriétaires en propriétaires successifs et jusqu’alors domaine privé, ce site remarquable trop peu connu mérite le plus grand intérêt.

chateau-de-labbaye 2017

C’est vers 1800 que l’avocat lillois, Philippe Joseph RIQUET, entreprit de faire construire dans l’axe des deux viviers du clos abbatial, alors vendu en tant que bien national, «un très joli château» dont la façade sur jardin s’inspire du Petit Trianon de Versailles.

 

Comme le souligne M. Alain PLATEAUX dans son excellent livre «Cysoing – Recherches sur une abbaye disparue», il est de tradition que ce château a été construit avec des matériaux provenant de l’abbaye. Bâti en partie contre le mur abbatial, il se compose de trois niveaux dont deux sont accessibles directement par l’extérieur, le sous-sol par le côté nord, le rez-de-chaussée par le côté ouest, face aux plans d’eau. L’intérieur comporte de nombreuses pièces de formes et de tailles variées, possédant des éléments de décors intéressants (moulures aux plafonds, boiseries, cheminée…).

chateau-de-labbaye 2017

Le parc, d’environ 2,5 hectares,présente également des éléments intéressants à mettre en valeur. Il s’agit, tout d’abord, de la grille d’entrée du 18ème siècle, des viviers constitués de deux plans d’eau poissonneux de grandes proportions, bordés de pierre de taille, de «grottes» composées d’un fonds lapidaire provenant de l’abbaye, d’une ancienne glacière, d’une île avec ancienne chapelle, du mur d’enceinte du clos abbatial ou encore de nombreux arbres d’essences nobles.